A PROPOS

Le festival Musique en Liberté a pour but de présenter et de mélanger des musiques d'horizons très différents dans un esprit de plaisir partagé avec le public, et de convivialité. D'autres arts y sont associés comme l'humour et la poésie.

Ce festival est aussi pour moi, Sylvain Thomas, l'occasion de diffuser et de développer une idée, un idéal qui me tient à cœur depuis de très nombreuses années. Celui d'une musique classique libérée, libre de pouvoir s'exprimer dans la plénitude de la diversité infinie des sensibilités humaines et artistiques, non bridée par des injonctions d'interprétations héritées de traditions qui ont pour effet d'amoindrir, d'inhiber la dimension émotionnelle et humaine exprimée par toute œuvre, celle-ci étant le témoin intemporel et universel de l'humanité sans aucune frontière.

Manifeste

 

    Moi, Sylvain THOMAS, Pianiste Concertiste, compositeur Grand Prix du Concours International de Composition Notre-Dame et la mer, ai toujours interprété le répertoire classique selon ma sensibilité. Je n’ai jamais pu me plier aux exigences d’interprétation de mes professeurs. Ma sensibilité a toujours été la plus forte. Je l’affirme, je me sers de musique non la sers.

    Un jour j’ai croisé une pianiste qui n’a jamais pu choisir entre  sa sensibilité et les injonctions d’interprétation de ses professeurs. Elle en était particulièrement frustrée. Je pense que beaucoup de musiciens souffrent de ce dilemme.

    En réaction face a une uniformisation des jeux de beaucoup de pianistes issus des concours nationaux ou internationaux, face aussi à une vision assez cérébrale de l’interprétation qui circule très souvent en France, et aussi convaincu que l’art, la musique, les interprétations ne peuvent que s’enrichir de la diversité et de l’originalité de chaque personnalité musicale, j’ai décidé de militer en faveur d’une interprétation du répertoire libérée tout ou en partie des contraintes des traditions et des indications figurant sur les partitions. Je suis intimement convaincu que la sensibilité des musiciens libérée de ces dernières génère des interprétations plus sincères, plus émouvantes, plus fortes. L’émotion contenue dans les partitions, car très majoritairement c’est cela qui inspire le compositeur, donc l’émotion contenue dans les partitions que la sensibilité des musiciens perçoit et cherche à retranscrire à sa manière, ainsi libérée d’un carcan qui peut s’avérer inhibiteur si le musicien ne le ressent pas, peut ainsi s’exprimer pleinement à travers l’instrumentiste. Les indications sur la partition ne sont que la forme. L’émotion est la matière première. Elle est fondamentale car c’est l’humain, elle est universelle.

    Je ne cherche nullement à rentrer en guerre contre les musiciens qui cherchent à servir la musique. Je désire juste que ma conception de l’interprétation cohabite avec cette dernière comme une alternative pour les musiciens qui se sentent à l’étroit dans un cadre d’interprétation qui ne leur permet pas de s’exprimer.

    J’ai donc décidé de créer une association ou les musiciens classiques qui le désirent, peuvent trouver à travers des concerts organisés, un espace de reconnaissance et de liberté pour exprimer leur sensibilité, ainsi dégagés de la partition et des exigences des traditions et des contraintes de l’interprétation classique. C’est le but de l’association « Interprétation en liberté ».

Contact : sylvain.thomas28@gmail.com

Tél. : 06.19.72.37.11

ARTISTES

Sylvain THOMAS

Isabelle SOJFER

Pianiste-Concertiste, Compositeur, jazzman, chanteur, guitariste. Diplômé de l’Ecole Normale de Musique de Paris en piano, musique de chambre, harmonie, Contrepoint et fugue. Diplômé en orchestration.

Grand Prix du Concours International de Composition Notre-Dame et la Mer et du Concours International de composition de Lutèce.

Publié aux Editions Max Eschig, Combre et Billaudot.

Maîtrise de Musicologie à la Sorbonne.

 

Il s’est toujours attaché dans ses interprétations du répertoire classique à être le plus fidèle possible à sa sensibilité (Sylvain Thomas sur YouTube, chaîne YouTube). Dans ce sens il crée en 2015 l’Association « Interprétation en liberté » qui a pour but de créer un espace où les musiciens classiques peuvent au sein de concerts, interpréter le répertoire classique selon leur propre sensibilité, ainsi dégagés des contraintes des injonctions d’interprétations générées par le milieu classique.

www.sylvainthomas62.com

 

Il a enregistré 4 CD : Pianiste en liberté, Pianosphère, La musique ma muse, Compositions où se mêlent répertoire classique et compositions personnelles.

         

Il se passionne aussi très tôt pour le jazz. Il s’est produit aussi bien en solo qu’en trio et avec un orchestre de jazz. Il développe un concept de concert qui mêle classique et jazz.

 

Sylvain Thomas pratique aussi la BD ainsi que la peinture. Il a publié en 1992 une histoire intitulée Solitudes qui est parue pour le Festival de bandes dessinées d’Angoulême.

Il participe régulièrement à des expositions dans la région parisienne.

        

Sylvain Thomas se passionne aussi pour la littérature. Il écrit des poèmes et

des nouvelles.

 

Sylvain Thomas a inventé la Musipoésie qui mêle musique et poésie mais sans les superposer, en les alternant.

 

Sylvain Thomas chante, écrit des chansons et se produit aussi régulièrement dans les cafés-concerts parisiens en tant qu’ACI. Il a enregistré un CD de ses chansons intitulé "Chansons aux pommes"(www.sylvainthomas.bandcamp.com).

Béatrice TIQUET

Premiers Prix de piano et de musique de chambre au Conservatoire National de Région de Lille

Diplômée de l’Ecole Normale de Musique de Paris

Professeur de piano

Chanteuse (Soprano)

Licenciée en Musicologie de la Sorbonne

Etude de chant avec Bernard Muracciole de l’Opéra de Paris

Isabelle Sojfer est née à Paris de deux parents nés à Paris. Son nom se prononce SOJ comme du soja et FER comme du fer. Après une vocation purement littéraire (A conserver au frais et d'autres titres parus aux éditions Les petits matins), elle se met à écrire des poèmes, des chansons, se forme au conte et au théâtre. Elle s’accompagne d’un Ukulélé ténor. Elle chante ses Textes crus, chansons saignantes, et aussi Boris Vian, la chanson 1900, le répertoire parisien.

Cristina

Chanteuse à ses heures perdues, Cristina taquine

régulièrement la scène depuis 2015. Après quelques

tours de chant ‘’sages’’, elle monte à bord d’une aventure

‘‘rires et chansons’’ et donne la réplique à Etienne !

Etienne

Fan de variétés françaises et de comédies, Etienne commence à écrire des sketches et monte son ‘’one man show’’ en 2012. Habitué de la scène, il se lance dans un nouveau challenge : jouer du piano en public, tout en assurant le  reste ! Un vrai homme multi tâches !

Arobazquartet

Créé en 2002

Le groupe est composé de musiciens, amis, qui ont déjà eu le plaisir de collaborer dans le passé dans des formations jazz ou fusion.

La volonté de se retrouver autour d’un univers musical personnel les a réuni à nouveau.

Le répertoire construit autour de compositions originales et de standards mélodiques aux influences diverses (blues, latin-jazz, world…)  a valu au quartet de nombreuses programmations dans des festivals, des clubs de jazz et des soirées privées de prestige.

www.arobazquartet.com

Marie CASTIAUX

______

Ce que Marie Castiaux présente est une intersection entre deux univers qu’elle connait bien. L’aiguille et le fil se joignent au papier et aux couleurs, le temps d’une création aérienne. Son regard empreint d’esthétisme trouve son équilibre dans la beauté et la simplicité des œuvres qu’elle crée.

Belge, professeur de couture, elle met sa carrière d’enseignante entre parenthèses au profit de celle de « mère professionnelle », sans pour autant laisser l’aiguille sur la pelote. C’est en stimulant la créativité et l’esthétique chez ses 4 enfants qu’elle en arrive tout naturellement au dessin. Elle fréquente l’atelier du peintre Charles Szymkowicz pendant 5 ans en « dessin d’après modèle vivant » et est diplômée en 2012, de l’Académie des BeauxArts de la ville de Charleroi en section « recherche graphique et picturale ».

 Tout comme dans ses tenues vestimentaires, la couleur a une place importante dans son travail. Elle aborde l’aquarelle en autodidacte, découvrant la magie des mélanges à l’infini. Elle explore le pastel sec qui lui ouvre un espace des possibles avec moins de contraintes. Elle complète ce médium par le crayon et le fusain.

Pendant cinq ans, elle réside à Paris, au cœur de la cité de la mode et des œuvres d’arts, elle fréquente les Ateliers Beaux-Arts de la ville de Paris, notamment l’atelier de Fabien Lesaint, en « dessin d’après moulage en plâtre ». Cet atelier l’éveille à la troisième dimension dans son travail, là où tout culmine : l’équilibre, l’esthétique et l’harmonie.

Un remerciement tout particulier à Louise CASTIAUX, fille de Marie CASTIAUX pour la conception et la réalisation de l'affiche du festival.

© 2023 by Name of Site. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now